Connectivité régionale

Une véritable toile régionale de transport en commun pour les banlieues et les MRC limitrophes

Bonification majeure des services et des infrastructures 

Projet de connectivité régionale du RTC Le réseau structurant au cœur de cette bonification

Des bénéfices qui feront écho bien au-delà de la ville de Québec

À terme, le projet de connectivité régionale développé par le Réseau de transport de la Capitale (RTC) viendra s’imbriquer dans le projet de réseau structurant afin d’offrir un service régional comme jamais auparavant. Ainsi, le tramway constituera la colonne vertébrale de ce service régional. Avec sa capacité, sa fréquence et sa fiabilité, il permettra d’accueillir un volume plus grand de passagers provenant de la banlieue, des MRC limitrophes à Québec et de la Rive-Sud. Au réseau structurant, qui inclut le tramway, une ligne est-ouest à haute fréquence qui reliera D’Estimauville à l’Université et une ligne nord et est qui reliera plus efficacement le nord au centre-ville et à l’Université Laval, se greffera le projet de connectivité régionale. Les bénéfices des deux projets assureront une meilleure qualité du service aux résidants de la couronne périphérique de Québec. 

Projet de connectivité régionale du RTC

La vision, en bref :

  • Déploiement de 8 nouveaux services eXpress qui desserviront, entre autres, 5 Parc-O-Bus de la couronne nord
  • Bonification majeure aux services haute fréquence Métrobus dans des secteurs névralgiques :
    • de Val-Bélair, offrir une connectivité vers Saint-Roch et Sainte-Foy, en passant par Lebourgneuf 
    • de Saint-Émile, offrir aussi une connectivité vers Saint-Roch et Sainte-Foy, en passant par Lebourgneuf
    • de Le Gendre vers le Terminus Beauport, en passant par Lebourgneuf pour offrir ainsi une connectivité ouest-est
    • de La Faune par Henri-Bourassa jusqu’au Pôle de Saint-Roch, desservant le nouveau Centre hospitalier
    • de Louis-XIV par Seigneuriale et les Promenades Beauport, jusqu’à Belvédère
  • Ajout de 82 km d'infrastructures dédiées (voies réservées, utilisation des accotements autoroutiers)
  • Préemption aux feux de circulation
  • Transport à la demande
  • Construction d'un 7e Parc-O-Bus régional à Saint-Émile et d'un Parc-O-Bus local à Lac Saint-Charles

Ces infrastructures permettront aux usagers un rabattement plus efficace vers le réseau du RTC, incluant pour les clients des services de transport en commun des municipalités régionales de comté (MRC) avoisinantes : Portneuf, Jacques-Cartier, Côte-de-Beaupré et l’Île d’Orléans.

Les résidants en périphérie auront eux-aussi droit à une alternative intéressante à la 2e auto!

Lire l'article

144 M $

investissement pour le projet de connectivité régionale

60

autobus additionnels (environ)

82 km

voies réservées

Une nouvelle offre en transport en commun

Transport à la demande

Le transport à la demande c’est une offre de transport en commun souple et flexible qui permet de répondre plus rapidement et plus fréquemment aux besoins locaux de déplacements.

Concrètement, à l’intérieur d’une zone déterminée, les déplacements pourront être réalisés à la demande pour tous les usagers. Le transport à la demande offrira du service là où un parcours régulier ne peut pas le faire.

Ça fonctionne comment?

Prenons l’exemple de Monsieur Blondeau, qui vit dans un quartier et qui souhaite réserver un service de transport en commun pour se rendre à l’aréna ou au centre communautaire situé à l’intérieur de la zone de desserte.

  • Grâce à une application mobile, il va pouvoir réserver un transport qui se rendra proche de chez lui pour le conduire à la destination locale de son choix.
  • Il pourra également utiliser le transport à la demande pour rejoindre, par exemple, une ligne fréquente de type Métrobus ou un parcours eXpress pour se rendre au centre-ville.

Mais attention, il s’agit bien de transport en commun et non d’un service de taxi.

M. Blondeau peut partager le véhicule avec d’autres personnes. Il paiera sur la même plateforme et avec le même mode de paiement qu’il utiliserait pour le transport en commun régulier.

Bénéfices pour les usagers du transport en commun

  • Deux fois plus de personnes auront accès au réseau à haute fréquence dans le secteur au nord de l’autoroute Félix-Leclerc.
  • Les clients jouiront d’un accès performant au réseau structurant, dont le tramway, ainsi qu’à la connectivité de l’ensemble du réseau.
  • Les MRC voisines se connecteront aux limites de la périphérie leur permettant ainsi de réinvestir dans leur propre service.
Haut de page